barre-logo

L'Atelier est maintenant Aéro!

L'Atelier est aéro!

Au début juin je suis allé à Los Angeles pour faire deux formations avancées offertes par Retül et ses partenaires; Alpha Mantis http://alphamantis.com/ et Power Tap http://www.powertap.com/. Chez Retül, la formation est un des fondements de l'entreprise et pour un technicien en positionnement, l'accréditation annuelle est obligatoire afin de maintenir son statut.  Pour passer aux étapes supérieures, il est requis de faire des formations avancées qui se terminent par des examens de passage.  Le co-propriétaire de Retül, Todd Carver, est un diplômé de l'Université du Colorado et est kinésiologue.  C'est lui qui supervise l'Université Retül et la formation de ses instructeurs.  Il est également le "bike fitter" de plusieurs équipes du Tour de France, dont l'équipe Sky et son leader; Chris Froome.

retul los angeles 5

La première formation de Los Angeles était au Vélodrome Olympique.  L'objet du cours était l'étude des positions aérodynamiques et l'analyse du coeficient de résistance.  On pourra penser que d'être en position aérodynamique implique être bas sur son vélo mais en fait, c'est beaucoup plus complexe.  Dans le cas de triathlètes ou de cyclistes de contre la montre et même de ceux en route, le profil frontal, la ligne du dos, la position des accessoires sur le vélo, le choix des accessoires, sont tous des facteurs qui affectent l'efficacité aérodynamique.  Aussi, dans l'objectif final qui est l'amélioration de la performance, il est important de qualibrer les choix aérodynamiques vs l'efficacité au pédalage.  Si une position agressive maximise l'efficacité aérodynamique mais limite le développement de wattage, il est préférable de trouver un compromis qui équilibre les deux facteurs et permet au coureur de performer.

retul los angeles 4

Historiquement, les tests aérodynamiques ont étés conduits en soufflerie et se sont adressés à des coureurs élites et aux ingénieurs testant des produits.  C'est encore le cas avec les tests sur des cadres neufs, par exemple.  Aujourd'hui, la science et les développement d'appareils de mesures, comme les capteurs de wattage, permettent des tests en piste intérieure et en temps réel avec le même résultat qu'en soufflerie.  C'est ici qu'entre en jeu la compagnie Alpha Mantis.  Basée à Montréal mais opérant partout dans le monde, la compagnie a conçu un système d'analyse du coefficient de résistance en temps réel.  Le système s'appuie sur une formule de physique qui détermine le CdA ou coefficient de résistance.  Cette valeur est en m2.  Pour déterminer cette valeur, il faut comme données: la densité de l'air (une constante en piste intérieur), la masse (coureur + vélo), la Force (valeur en watts, transmise par le Power Tap), une valeur de résistance entre la piste et le pneu (constante dérivée au préalable), le diamètre du pneu et la vitesse.  La piste est équipé des sensors Alpha Mantis et le coureur porte sur lui un transmetteur.  On procède alors à la capture de données en temps réel, ajoutant un nombre suffisant de tour de pistes jusqu'à l'obtention de constantes.  Le système fournit toutes les données de l'équation dont la dernière et celle qui nous intéresse: le CdA.  Il restera ensuite à déterminer une série de tests en effectuant des changements soit au profil aérodynamique et la position ou au choix et au placement des accessoires.  Le coureur pourra donc tester différents casques aérodynamiques, des skin suits, des bouteilles et leur position sur le vélo, des roues profilés ou pleines, même jusqu'au placement du GPS sur le vélo et constater les effets  sur le CdA. La beauté du système c'est que pour le cycliste, les tests sont en temps et en conditions réelles et il ou elle peut valider les effets des changements sur son confort, son efficacité et sur le maniement du vélo.   Pour le technicien en positionnement, c'est également l'opportunité d'étudier la position du coureur pendant qu'il ou elle fait ses tours de piste et proposer des variantes, tant pour l'aérodynamisme que pour l'efficacité au pédalage.  Au final, le cycliste aura atteint une position équilibrée qui maximise son rendement énergétique et son profil aérodynamique.  Le "set up" de son vélo est testé et validé: le choix et la position des accessoires est finale.  Il ne reste qu'à pousser les pédales...

retul los angeles

La deuxième formation était le niveau Advanced de positionnement chez Retül.  Ici, deux jours intenses à passer en revue les fondements bio mécaniques du positionnement et le protocol de Retül.  Nous avons pu poser toutes les questions relatives au cas spéciaux vus dans nos studios et aller dans le détails des techniques d'évaluation et de corrections.  En supplément, Retül nous propose pour cette année un nouveau système de semelles moulées qui deviendra disponible d'ici l'automne.  La semelle intérieure de la chaussure est la base sur laquelle toute la masse du cycliste s'appuie.  C'est un fondement de la position en vélo et nous pourrons dorénavant offrir une semelle parfaitement moulée au pied qui répartira sur une plus grande surface la pression exercée sur la pédale.  

En conclusion, l'examen de fin de cours a été passé avec une note de 94%.  Ça faisait longtemps que je m'étais assis dans une classe universitaire et l'expérience a été vraiment positive!  

Et en scoop, L'Atelier prépare des camps d'entrainement pour le printemps 2015 qui inclueront des positionnements Retül, des tests aérodynamique, des essais en vélodrome et des entrainement en route et en montagne.  Destination: quelque part en Europe!  

Annonce à suivre!

Le Müve à Québec, dévoilement au Grand Prix Cycliste!

L'Atelier; Centre de positionnement devient acquéreur d'un vélo de positionnement Müve de la compagnie Retül.  C'est une première au Québec.  

Le Müve permet dans un cas de partir à neuf, en déterminant la meilleure position bio mécanique d'un cycliste dans l'espace, pour ensuite dériver les mesures obtenues et, à l'aide du logiciel Frame Finder, identifier le ou les meilleurs choix de cadres et de composantes qui s'y conforment.  Le degré d'exactitude est au millimètre près.  Mais aussi, on peut prendre les mesures d'un vélo existant et ajuster le Müve pour y correspondre en utilisant les deux mesures initiales de stack and reach, soit la hauteur et la longueur du cadre.  Cela donne un point de départ au positionnement qui est conforme au vélo que possède déjà le cycliste.  Avec le Müve, les ajustements sont rapides et précis.  Il est possible par exemple de changer la longueur des manivelles en quelques instants et aussi de changer une position de guidon ou de selle en tournant les manivelles d'ajustement et ce, pendant que le cycliste roule.  Il devient alors très intéressant de tester les limites du positionnement pour avoir, en roulant, une impression directe de l'impact des variables sur le confort, la puissance et la diminution des effets négatifs d'une position mal adaptée.

Le Müve sera présenté lors de la course professionelle du Grand Prix Cycliste du Canada, qui aura lieu le 13 septembre prochain dans les rues de Québec.  Notre kiosque sera installée près du départ sur la Grande Allée.  Nous vous attendons en grand nombre!

Des commentaires post positionnement

Le positionnement est un mélange de science et d'art interprétatif.  Il faut user de discernement et voir rapidement les particularitées de la personne avec qui on travaille.  Si on constate une asymétrie, est-ce qu'on corrige et si oui, dans quelle mesure?  La beauté du système Retül c'est la précision des données obtenues.  Mais c'est aussi un couteau à deux tranchants puisque, lors d'un positionnement, si l'on tente uniquement d'atteindre des beaux chiffres, on peut potentiellement passer à côté de la vision d'ensemble qui pourrait dicter des choix moins radicaux.  Et aussi, un positionnement, à mon avis, est un travail en continu.  Le cycliste partira de sa session avec une idée plus claire des facteurs décisifs qui affectent son confort en selle et des limites qui lui sont propres et qu'il, ou elle, pourra corriger dans le temps.  Une augmentation de la flexibilité, par exemple, permettera de baisser la hauteur du guidon et tester un angle plus prononcé du dos.  Il faut, je pense, démystifier son vélo et apprendre à mieux se connaître dessus.

Voici une lettre de Michael, un cycliste de la côte Nord, venu se faire positionner sur son vélo de triathlon.  Michael a très bien intégré les nuances de sa session et sa lettre atteste des essais en route subséquents:

Lire la suite : Des commentaires post positionnement

Segments différents, jeunesse en vélo et Festivelo MEC

Lors des dernières sessions de positionnement j'ai redoublé d'attention à la pose des capteurs du système Retül. Ce système est si précis que les erreurs de prises de données peuvent orienter le travail dans une direction erronée et franchement, c'est à devenir fou parfois quand on souhaite faire du travail de qualité.  La rigueur scientifique est de mise et facilite une meilleure analyse de la situation du cycliste.  Aussi, il est assez important de regarder le vélo, surtout si celui-ci est utilisé depuis un bon moment, car des indices y sont présents sur ce qui se passe en selle.  Sur la photo, la selle de Eric, un vététiste qui roule dans la même position depuis au moins 3 saisons. 

Selle Eric S Le système a détecté un différence de longueur des segments tibias-fémurs de +/- 15mm.  C'est ici que la marge d'erreur entre en ligne de compte puisque la pose des capteurs est critique et le système fonctionne par infra-rouges.  Ce n'est donc pas une radiographie.  Les capteurs sont posés sur la peau, sur les cuissards et bien qu'ils soient très précis, un peu de mouvement est possible.  Dans le cas de Eric, la selle témoigne de cette différance des segments.  L'usure démontre clairement que tout le poids est placé du côté gauche; le côté court.  Nous avions également comme indice des douleurs au bas du dos, à droite, et à l'épaule gauche.  On peut imaginer l'orientation de la colonne vertebrale lorsqu'il était assis sur cette selle.  Non seulement la jambe gauche s'allonge à chaque coup de pédale pour se rendre au bas du pédalier, mais la colonne prends une forme scoliosée pour maintenir l'équilibre du corps, ce qui occasionne les douleurs mentionnées.  On changera donc la selle et on pose un shim pour rallonger la jambe courte.  Il restera à Eric à rouler pour voir si la shim va aider à stabiliser son bassin en selle, ce qui devrait atténuer de façon marquée ses douleurs au dos.

Lire la suite : Segments différents, jeunesse en vélo et Festivelo MEC