barre-logo

Des commentaires post positionnement

Le positionnement est un mélange de science et d'art interprétatif.  Il faut user de discernement et voir rapidement les particularitées de la personne avec qui on travaille.  Si on constate une asymétrie, est-ce qu'on corrige et si oui, dans quelle mesure?  La beauté du système Retül c'est la précision des données obtenues.  Mais c'est aussi un couteau à deux tranchants puisque, lors d'un positionnement, si l'on tente uniquement d'atteindre des beaux chiffres, on peut potentiellement passer à côté de la vision d'ensemble qui pourrait dicter des choix moins radicaux.  Et aussi, un positionnement, à mon avis, est un travail en continu.  Le cycliste partira de sa session avec une idée plus claire des facteurs décisifs qui affectent son confort en selle et des limites qui lui sont propres et qu'il, ou elle, pourra corriger dans le temps.  Une augmentation de la flexibilité, par exemple, permettera de baisser la hauteur du guidon et tester un angle plus prononcé du dos.  Il faut, je pense, démystifier son vélo et apprendre à mieux se connaître dessus.

Voici une lettre de Michael, un cycliste de la côte Nord, venu se faire positionner sur son vélo de triathlon.  Michael a très bien intégré les nuances de sa session et sa lettre atteste des essais en route subséquents:

Bonjour Daniel,

J'ai cru bon d'attendre une semaine entière d’entraînements afin de vous donner mon feedback sur la nouvelle position;

1 - Je développe plus de puissance au seuil, de l'ordre de 7% de plus à la même fréquence cardiaque (256 watts pour 60 minutes avant, 274 maintenant pour 60 minutes).  Incroyable la différence, et cela ce rapproche beaucoup plus de mon seuil sur mon vélo de route (279 sur vélo de route)

2 - confort beaucoup plus important avec la selle, malgré qu'elle n'est pas 100% adaptée pour mon corps. (Adamo Prologue).  J'aurai d'autres expérimentations à faire côté selle, mais c'est une grande amélioration sur ce que j'avais.

3 - beaucoup plus de confort au niveau du haut du dos (trapèze, rhomboïdes et musculature du cou)

4 - remonté l'angle de la selle à -1% (toujours en expérimentation)

5 - j'ai essayé une potence 120, mais je n'aimais pas du tout le comportement du vélo donc de retour à 110

6 - j'ai joué avec la hauteur de la potence, de 5mm de plus et de 10mm de plus.  j'ai également essayé 5mm de moins à titre comparatif.  j'ai finalement opté pour le statut quo du fit, cette hauteur est très confortable pour moi en ce moment et les coûts métaboliques de la position plus haute, même de 5mm, ce faisaient sentir (moins aérodynamique, plus puissant de 8 watts mais plus lents à une inclinaison plus haute de 1% avec le frontal area plus important).  5mm plus bas était un peut limite avec ma flexibilité actuel et la fermeture de l'angle de la hanche plus importante.  

7 - j'ai joué avec la hauteur de la selle, essayant 1, 2, 3, 4 et 5 mm plus bas afin de voir se qui sentait le mieux.  au finale, j'ai garder le hauteur tel le fit, mes jambes réagissent bien.

8 - aucun ajustement des cales jusqu'à présent, tout est dans l'ordre et le corps répond bien à la demande.

Mon premier événement est samedi prochain, un triathlon sprint avec avec portion vélo de 19.8km.  Je te tiendrai au courant suite à l'épreuve!

En tout je suis très, très satisfait de mon expérience de fit avec vous.  J'ai bien aimé votre écoute et le partage d'idées.  Il est certain que je vous revisite cette automne pour ma position de vélo de route en marge d'un achat l'an prochain d'un nouveau vélo.

Au plaisir donc de renouer.  Je vous souhaite une excellente saison personnelle de vélo!  Je partage déjà mon expérience positive un peut partout aux amis cyclistes sur FB et personnellement.

Salutations,

Michael